Comprendre la RFID

- Catégories : Articles

Fusionnant le code-barres classique avec les nouvelles méthodes de télécommunications, les étiquettes RFID permettent aux entreprises d’optimiser leurs processus, notamment la gestion des stocks ou la traçabilité des produits. Grandes comme petites entreprises peuvent y avoir recours, et ce dans de nombreux secteurs : la distribution, l'industrie, la logistique…

Cette technologie améliore l'efficacité de la supply chain, réduit drastiquement les pertes et améliore la gestion des stocks en temps réel. Véritable opportunité pour bon nombre d'organisations, comment fonctionne la RFID ?

Comment fonctionne la technologie RFID ? 

Le terme Radio Frequency Identification fait référence à une technologie utilisée par les entreprises pour vérifier les données et les informations grâce à l'utilisation d'un petit signal de radiofréquence. 

Illustrons de manière simplifiée : la technologie RFID utilise une communication dispersée dans l'air par des ondes radio, qui sont lues par des transpondeurs qui sont alimentés, également via ondes radio, par des antennes RFID et répondent avec les informations qui y sont contenues

La technologie RFID utilise une antenne, un émetteur-récepteur (qui lit le signal émis et transfère les informations au dispositif de lecture) et également un transpondeur ou une étiquette, qui doit contenir la puce avec les informations à transmettre. 

Ainsi, les informations sont transmises par l'antenne, qui émet le signal intégré avec les informations au lecteur. Celui-ci, à son tour, convertit les ondes RFID en informations qui peuvent être converties ultérieurement. Ces informations (numériques) peuvent être lues et comprises par un ordinateur, puis analysées

Quels sont les systèmes passifs dans la technologie RFID? 

La technologie RFID utilise la radiofréquence pour capturer des signaux qui identifient, suivent et gèrent tout type d'objet, de personne ou d'animal, sans avoir besoin d'un contact physique ou visuel. Cela est rendu possible par le fait que les codes soient insérés dans des étiquettes spéciales, appelées étiquettes RFID, qui sont capturées par des antennes via le signal radiofréquence. 

Dans les systèmes passifs, le lecteur transmet un signal électromagnétique (radiofréquence) entraînant la mise en service de l'étiquette, c'est-à-dire qu'ils n'ont pas besoin d'alimentation électrique. C'est pourquoi on les appelle des passifs

Les systèmes passifs sont alimentés par le champ magnétique généré par l'antenne du lecteur. Ainsi, l'antenne de l'émetteur doit générer suffisamment d'énergie pour que les transpondeurs (tags) du système RFID puissent retransmettre les données. 

Comment fonctionnent les antennes qui captent le signal et la ligne de transmission? 

Dans la technologie RFID, l'étiquette est l'émetteur et l'antenne est le récepteur. Autrement dit, l'antenne peut capturer plusieurs étiquettes simultanément plusieurs fois. Cependant, il doit être connecté à un ordinateur pour traiter un code à la fois. 

Il est à noter que l'étiquette RFID et l'antenne doivent être sur la même fréquence, à la différence d'une antenne radio, qui peut s'accorder sur différentes fréquences. Le gros avantage se situe au niveau de la gamme de technologie RFID, qui peut être dans toutes les directions, tant qu'il n'y a pas d'obstacles pour empêcher la vague de se propager. 

En règle générale, les antennes utilisées pour capturer les signaux RFID ont une portée locale et limitée, laissant le fonctionnement limité à une zone spécifique. Cependant, il est déjà possible de trouver des câbles, des amplificateurs et des répartiteurs qui augmentent la portée d'un signal, le rendant plus homogène dans tout l'environnement. 

ANFR 

L'ANFR est l'agence de régulation en France chargée d'homologuer les produits utilisés dans les télécommunications. Elle doit également s'assurer que ces produits respectent les exigences de qualité et de sécurité à l'usage de l'utilisateur. Tous les équipements qui transmettent des informations par radiofréquence doivent être homologué par cette agence de régulation pour non seulement garantir la sécurité, mais aussi leur légalité. 

Chaque produit commercialisé en France, à condition qu'il soit légalement agréé, possède un sceau sur le corps du produit identifiant le procédé effectué par l'ANFR.

La certification de l'équipement et de ses accessoires, conformément à la réglementation, signifie qu'ils ont été testés et certifiés pour fonctionner avec d'autres équipements dans des environnements fermés ou ouverts, garantissant la compatibilité avec les technologies existantes dans le pays. 

Composants de la technologie RFID

Antennes 

L'antenne RFID est l'objet qui active l'étiquette par un signal radio. Cette activation initie l'envoi et l'échange d'informations. Les antennes sont produites dans différents formats et tailles, ayant des caractéristiques et des configurations différentes les unes des autres, chacune pour le type de fonctionnement auquel elle est destinée. Les antennes fonctionnent connectées aux lecteurs auxquels elles envoient les informations lues. 

Les tags 

Les tags ou les étiquettes, ainsi que les antennes, sont produits dans différents formats, tels que des inserts, des anneaux, des cartes et des matériaux polymères, constituant un dispositif d'identification unique doté d'une puce et d'une antenne intégrée. L'antenne est responsable de l'échange de données entre l'étiquette et le lecteur et les tags ont deux catégories: actif et passif. 

Actif : ils sont alimentés par une batterie qui fonctionne en interne et effectue les processus de lecture et d'écriture; 

Passif : sont les plus utilisés pour les lectures qui ne nécessitent pas de longues distances; dans les tags passifs, la capacité de stockage peut varier entre 64 bits et 8 kilobits. 

Il existe également une balise hybride dite semi-active où la batterie est uniquement consommée pour stocker les enregistrements. 

Lecteur 

Le lecteur transmet des ondes radio réparties dans différentes directions. Cette dispersion peut être distante de quelques centimètres ou même de mètres, selon la fréquence et la puissance utilisées dans les ondes. Pour résumer, c'est un appareil qui communique avec l'étiquette et le contrôleur, fournissant et récupérant des informations. Le lecteur travaille avec la diffusion d'un champ électromagnétique, à travers des antennes qui lui sont connectées, et qui à leur tour alimentent le transpondeur. 

 

Avantages de la technologie RFID 

En plus des avantages qui ont déjà été mentionnés, il y en a bien d'autres dont nous pouvons profiter en adoptant la RFID. Quelques exemples: 

- Lecture de masse et de distance sans besoin de contact visuel ou de proximité pour reconnaître les données ; 

- Précision des informations de stockage, en plus de la vitesse d'expédition ; 

- Comptage automatique des stocks et suivi des articles, facilitant et améliorant les processus d'inventaire des entreprises. 

 

Investissements liés à la mise en place de la technologie RFID 

La mise en œuvre de la technologie RFID peut générer un coût élevé, en fonction des besoins que l'entreprise doit satisfaire. Cependant, comparé à d'autres technologies similaires, le retour sur investissement est très élevé, car il permet l'augmentation de la productivité avec une précision de contrôle atteignant 99,90%. Le coût initial de mise en place est principalement dû au fait qu'une nouvelle technologie doit être déployée dans toute l'entreprise, et aucun élément ne peut être laissé de côté, sans identification. Un autre point à analyser concernant l'investissement est l'augmentation de la productivité. Avec ce système, la précision est pratiquement parfaite, réduisant, par exemple, les frais d'expédition et de retour, le temps d'inventaire et les retouches. 

Oui, cela vaut la peine d'investir dans la technologie RFID, car en moyenne cette technologie a un ROI (retour sur investissement) de 30%. Mais la bonne nouvelle est que la notoriété de l'utilisation de la technologie RFID a progressivement réduit son coût de production en raison de l'augmentation de la demande. Nous avons vu ces dernières années une réduction significative des coûts atteignant plus de 70% dans certains cas. Il n'est pas étonnant que les plus grandes entreprises mondiales utilisent la technologie RFID dans leurs centres de distribution pour améliorer leur efficacité interne et garantir la précision de leurs opérations. 

Conclusion 

Comme démontré, l'adoption de la technologie RFID réduit drastiquement le nombre d'erreurs humaines, en plus de l'optimisation les processus de gestion, grâce à la plus grande vitesse dans l'échange des informations envoyées, reçues et traitées. C'est en ce sens que cette précision obtenue se conjugue à l'agilité des processus. 

En outre, il existe également une réduction du risque de fraude, puisque plusieurs éléments peuvent être identifiés simultanément, car la lecture détaille précisément vos données sans violation ni modification, et ces enregistrements sont fiables pour une utilisation dans les audits. 

En bref, la technologie RFID permet des gains d'efficacité dans la production et la distribution des marchandises, avec la possibilité de mappages sophistiqués pour augmenter les processus de gestion.  

La technologie est en constante amélioration.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire